Vous voulez baptiser votre enfant, plusieurs questions vous traversent alors l’esprit. Combien d’enfants pouvez-vous baptiser le même jour ? Est-il possible de baptiser un enfant adopté ? Faut-il donner un prénom saint à bébé ?  Tant d’incertitudes au sujet de cet événement exceptionnel. Baptême-bébé va essayer de répondre au mieux à ces questions.

enfant baptême

Peut-on faire baptiser plusieurs enfants en même temps ?

Les baptêmes multiples sont de plus en plus nombreux, faute de prêtre disponible.  Il est donc fréquent qu’une paroisse regroupe plusieurs baptêmes à la même date.  A fortiori,  Il n’y a évidemment aucun empêchement à faire baptiser plusieurs enfants d’une famille en même temps, si telle est l’envie des parents. Ils sont les seuls décisionnaires à ce sujet. Dans certaines familles, on préférera faire baptiser chaque enfant individuellement tandis que d’autres préféreront  faire baptiser tous leurs enfants au même moment. Ce baptême multiple peut être l’occasion d’organiser une grande fête familiale !

Attention ! Si vous avez arrêté une date précise pour le baptême, mieux vaut vous y prendre relativement tôt pour la réserver à l’église, à fortiori pour une demande de baptême multiple. En effet, certaines paroisses sont particulièrement débordées et la liste d’attente pour obtenir une date de baptême est parfois bien longue.

Peut-on faire baptiser un enfant adopté ?

Vous avez eu recours à l’adoption ? Sachez que vous pouvez tout de même faire baptiser votre enfant.  En fonction de la situation il s’agira d’un baptême catholique classique ou d’un baptême « sous condition ».

Si les parents adoptifs sont sûrs que l’enfant n’a jamais été baptisé, il le sera normalement comme n’importe quel enfant. Par ailleurs, si les parents adoptifs ignorent cette information,  l’enfant pourra avoir droit à un baptême, mais « sous condition ».

Un baptême est “sous condition” lorsque le prêtre qui célèbre la cérémonie ignore le statut de l’enfant. Il n’est pas certain du statut de l’enfant, mais il permet de l’inscrire dans le registre de sa paroisse. Par dessus tout, il donne un parrain et marraine à l’enfant dans le pays où il va grandir.

Tous les prénoms sont-ils acceptés lors du baptême ?

Devenir chrétien, c’est entrer dans la famille chrétienne. L’Eglise est favorable aux prénoms non étrangers à cette famille. Cependant, elle accepte généralement  tous les prénoms sauf ceux qui vont totalement à l’encontre de la religion. (exemple : Satan, juda)
Si les parents ont choisi pour leur enfant un prénom sans référence à un témoin de la foi, ils peuvent ajouter à ceux déclarés à la mairie un prénom chrétien, un “prénom de baptême” à l’occasion de la cérémonie.

Crédit photo : Pixabay