Que vous ayez fait le choix d’un baptême civil ou religieux, votre enfant aura dans les deux cas besoin d’un parrain et d’une marraine. Quel est leur rôle ? Qu’attend-on d’un parrain, d’une marraine ? Pourquoi faut-il prendre le temps de la réflexion pour bien les choisir ? Petit tour d’horizon des qualités que devra posséder la personne que vous aurez choisi pour accompagner bébé tout au long de sa vie.

L’origine du parrainage

  • Le baptême catholique

A l’époque des premiers baptêmes décrits dans l’acte des apôtres, aucune mention n’est faite au sujet au parrainage. Cependant, si la notion de ” parrain ou marraine ” n’est pas explicitement décrite, les Évangiles parlent néanmoins de personnes “conduisant un ami, un frère voire même un étranger, à Jésus”.

Car en effet, que ce soit dans la vie comme dans la foi, chaque être humain a besoin d’être accompagné et guidé. C’est ainsi que selon une très ancienne coutume, les catéchumènes, ou baptisés, ne se présentent pas seuls au Christ.

C’est la raison pour laquelle l’Eglise demande à tout baptisé d’avoir au moins un parrain ou une marraine chrétienne qui aura pour mission de le conduire jusqu’au Christ et de le guider durant toute sa vie chrétienne.

Ce n’est finalement qu’au cours du 8ème siècle que la notion de parrainage telle qu’on la connait aujourd’hui a réellement émergée.

 

  • Le baptême civil

Le baptême civil est né sous la Révolution Française. A cette époque, il est appelé ” baptême républicain”.  Tombé en désuétude au  XIX siècle, il bénéficie d’un regain d’intérêt en 1892, grâce à la municipalité de Saint-Denis.

Bien que le baptême civil n’ait pas de fondement légal, peu de communes refusent de célébrer ce baptême qui connait un engouement croissant depuis quelques années.

 

Le rôle spirituel du parrain et de la marraine

Bien sûr, le premier rôle auquel on pense lorsque l’on parle de parrain ou de marraine est celui de la cérémonie de baptême. Cependant, leur mission s’étend bien au-delà.

En effet, accepter de parrainer un enfant est avant tout accepter une grande responsabilité. Celle d’un petit être qu’ils prendront sous leurs ailes tout au long de leur vie. Personne de confiance choisie par les parents en raison de leurs affinités et des qualités qu’ils partagent, le parrain ou la marraine se doit d’être présent durant les étapes clés de la vie chrétienne de leur filleul(e), comme la première communion, la profession de foi et la confirmation. Ils seront également présent tout au long de sa vie, pour l’aider à grandir dans la foi.

Le rôle des parrains et marraines dont les parents ont opté pour le baptême civil joueront eux aussi un rôle primordial dans la vie future du baptisé. Ils seront notamment présents durant les moments les plus difficile de son existence, comme par exemple durant l’adolescence pour guider leur petit protégé en lui prodiguant les conseils et l’aide nécessaires en cas de besoin.

 

Le rôle humain du parrain et de la marraine

Un lien privilégié

Au delà de l’aspect spirituel, le parrain ou la marraine tiendra une place importante dans la vie de l’enfant. Ils pourront accompagner et aider les parents dans la difficile tâche que représente l’éducation d’un enfant. Etre parrain ou marraine, c’est aussi et surtout seconder et accompagner les parents dans les moments forts de la vie de l’enfant comme dans les petits moments quotidiens.

Qu’en est-il en cas de décès des parents ? Le droit Français ne reconnait aucun statut juridique aux parrains et marraines, même pour ceux qui auraient signé les registres lors du baptême Républicain. En d’autres termes, ils ne sont pas juridiquement tenus d’assumer l’enfant dans ces circonstances dramatiques. Cependant,  rien ne les empêche, s’il le souhaite et si les liens créés sont suffisamment forts, de devenir le tuteur de son/sa filleul(e). Ainsi, le Juge des Tutelles et le conseil de famille peuvent décider de faire du parrain ou de la marraine de l’enfant, son tuteur légal.

Mais pour que cette nouvelle situation soit couronnée de succès, il est primordial que le parrain ou la marraine ait crée préalablement un lien affectif puissant ainsi qu’ un solide climat de confiance et de compréhension.

 

Un lien de confiance

Le choix du parrain et de la marraine est important, car une fois le registre signé, vous ne pourrez jamais les changer. C’est pourquoi, il faut trouver une personne de confiance, qui aura du temps à consacrer à votre enfant.

Pour un baptême catholique, le choix est souvent orienté vers un parrain ou une marraine baptisé(e), ce qui restreint donc l’entourage. En effet, pour être parrain ou marraine, il faut être obligatoirement baptisé. Cependant, sachez que les règles ont tendance à s’assouplir et que vous pouvez toujours désigner officiellement un parrain et une marraine, et choisir une marraine de cœur qui endossera le même rôle.

Si vous baptisez votre enfant civilement à la marie, sachez qu’il ne pourra jamais devenir parrain pour un baptême catholique, à moins qu’il trouve un prêtre conciliant ou qu’il fasse son catéchuménat pendant 2 ans pour être baptisé religieusement.

Vous souhaitez demander à l’un de vos proches de devenir la marraine ou le parrain de votre enfant mais vous ne savez pas comment lui demander, Baptême-bebe vous montre des exemples de demande de parrainage !