Plus qu’une fête familiale, le baptême catholique est une célébration ecclésiale qui fait entrer le baptisé dans l’Église, c’est-à-dire dans la communauté chrétienne.

Origine du baptême bébéLe mot « baptiser » est la francisation du mot grec « baptizein » qui signifie « plonger ». Baptiser, c’est plonger dans l’eau. Cette signification perd de son sens puisque de nos jours les baptêmes catholiques consistent à verser quelques gouttes d’eau sur le front de l’enfant.

A l’origine, le baptême avait pour mission de purifier l’âme et supprimer les pêchés. Il fallait nécessairement passer par cette étape pour pouvoir entrer dans la vie chrétienne. Depuis, le baptême a délaissé la purification des pêchés pour n’être plus que l’entrée dans la vie chrétienne.

Administré généralement peu après la naissance, il peut l’être à l’âge adulte (conversion), par l’officiant ou, en cas de nécessité, par tout laïc (homme ou femme, même non baptisé). Le baptême signifie l’union à Dieu, Père, Fils et Esprit Saint, c’est pourquoi la formule de la trinité “Je te baptise au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit” doit être dite en versant l’eau bénite sur la tête.

 

Image de profil : Baptême