croix protestant

La hiérarchie catholique avait, dès le Concile de Trente (1563-1565) reconnu la validité du sacrement de baptême reçu dans la Réforme. Il fallait toutefois qu’un témoin catholique puisse attester de la validité de la forme requise pour l’administration du baptême, à savoir que la matière du sacrement soit bien de l’eau (affusion ou immersion) et que la formule sacramentelle soit bien respectée (je te baptise au Nom du Père et du Fils et du Saint Esprit). Moyennant le respect de ces deux exigences, le baptême « protestant » a toujours été reconnu par l’Eglise catholique.

Pour les protestants, le baptême ne donne pas la grâce, mais il est le signe que la grâce de Dieu est donné. De plus, les enfants protestants sont généralement baptisés plus tard que dans l’Eglise catholique.